Clip ’n Climb s’installe au Mail Champlain

À quelques semaines de l’ouverture du centre Clip’n Climb à l’intérieur de nos portes, on a discuté avec Daniel Mongrain, président de l’entreprise, et Marc-André Roy, directeur des opérations et de la formation des instructeurs, afin d’en savoir plus sur ce concept unique en son genre. Préparez-vous à avoir un méga coup de coeur!

Qu’est-ce que le concept Clip ’n Climb?

« C’est une marque de commerce qui a vu le jour en Nouvelle-Zélande, explique Daniel Mongrain. Des concepteurs ont développé TRUBLUE, un système d’assurage automatique, ce qui a permis de démocratiser l’escalade. Grâce à cette technologie, cette activité devient accessible à tous puisqu’il n’est pas nécessaire d’avoir une formation ou une accréditation. À son ouverture en 2014, le site du Centropolis de Laval était le 11e au monde et maintenant, il existe plus de 300 centres Clip ’n Climb à travers la planète. Avec ses 42 murs d’escalade, ce nouvel établissement sera le plus grand en Amérique du Nord. » Selon Marc-André Roy, ce qui fait la force du concept Clip ’n Climb, c’est qu’il est possible d’offrir des expériences de grimpe uniques à des participants de différents niveaux. « L’escalade est souvent considérée comme une méthode de conditionnement physique. Avec Clip ’n Climb, on apporte un côté ludique à l’expérience tout en conservant la plus-value de cette activité physique. Peu importe l’âge, tout le monde y rencontre des défis! »


Qu’est-ce qui vous a amené à lancer ce concept au Québec?

Daniel Mongrain a découvert Clip ’n Climb lors d’une sortie en famille à Gatineau. « J’ai eu un gros coup de coeur pour le concept! J’ai trois enfants d’âges différents et c’est souvent difficile de trouver une activité qui va plaire autant aux plus jeunes qu’aux plus vieux. C’est ce qui nous a donné envie d’établir un centre à Laval et maintenant à Brossard. »


À qui s’adresse cette expérience unique?

« Quelqu’un qui n’a jamais fait d’escalade de sa vie va pouvoir grimper sans problème, de façon débutante, tandis qu’un grimpeur aguerri, qui connaît bien les techniques, pourra repousser ses limites. C’est ce qui est génial avec Clip ’n Climb, souligne Marc-André Roy. Un néophyte dans le monde de l’escalade aura autant de plaisir qu’un expert, ajoute Daniel Mongrain. C’est une belle façon de se mettre au défi et de partager de bons moments en famille dans le cadre d’une sortie. »

Quelle est votre touche personnelle?

« À Laval, on accueille les groupes scolaires et parascolaires, explique Daniel Mongrain. Notre concept est très populaire auprès des jeunes et on compte bien remporter le même succès du côté de Brossard. On prévoie recevoir 20 000 à 25 000 étudiants par année, lors du retour à la normale. Marc-André a également développé le programme Singe Académie qui propose des cours de conditionnement physique pour les enfants de 6 à 14 ans. Avant la pandémie, il y avait une liste d’attente de plusieurs mois. On offre également un volet corporatif avec des activités de team building qui permettent aux gens de sortir de leur zone de confort, mais en toute sécurité. »


Pourquoi avoir choisi le Mail Champlain?

« Je dirais qu’on est assez précurseurs, s’exclame Marc-André Roy. Dès qu’on a pris la décision de se lancer dans une expansion, on voulait choisir un site semblable au Centropolis ce qui représentait un défi en soi. On avait des critères précis et assez complexes. Pour installer nos murs d’escalade, on a besoin de plafonds très hauts. C’est un très beau hasard, ajoute Daniel Mongrain. Lorsqu’on a rencontré l’équipe du Mail Champlain, on a réalisé que nous avions les mêmes objectifs en tête et que nous allions dans la même direction. Quelle belle ouverture d’esprit de leur part! Ils investissent beaucoup dans le réaménagement de l’espace et on apprécie énormément cette collaboration. Le Mail Champlain va être totalement transformé et les familles seront heureuses de découvrir ce nouveau concept. On sent qu’il y a une véritable transformation qui s’opère dans ce secteur de la Rive-Sud. »

Qu’est-ce qui fait la force du concept Clip ’n Climb?

« Bien au-delà des infrastructures, notre équipe est notre grande fierté et ce qui fait notre force, souligne Marc-André Roy. On travaille avec des gens passionnés qui ont un intérêt marqué pour l’escalade, mais qui sont surtout des bêtes du service à la clientèle. C’est notre ingrédient secret! Chaque instructeur reçoit 80 heures de formation en encadrement psychologique et en service à la clientèle. Ainsi, dès son arrivée, le client entre dans une grande famille. L’ambiance chez Clip ’n Climb est très chaleureuse. C’est important pour nous que les gens se sentent à l’aise et en confiance dès qu’ils mettent les pieds dans le centre. Nos instructeurs vont prendre le temps d’aider chaque client à se fixer des défis et à se surpasser. »


À quoi s’attendre comme expérience dans le contexte de la COVID-19?

« C’est certain qu’on doit changer nos méthodes d’opération de façon assez drastique, explique Marc-André Roy. On a la chance d’avoir un espace très vaste et nos structures nous permettent d’accueillir les gens avec distanciation sociale et stations de lavage des mains. Notre équipe est formée spécifiquement pour travailler avec les gens dans ce contexte. On limite chaque session à 30 personnes maximum comparativement à 65, en temps normal. Avec une surface de 4500 pieds carrés, ça fait beaucoup de place pour chacun! J’ajouterais que c’est une belle opportunité pour la clientèle de profiter d’une expérience intime dans un espace extraordinaire. Le plaisir sera au rendez-vous malgré le contexte, souligne Daniel Mongrain. Dès qu’on a l’approbation du gouvernement pour ouvrir nos portes, notre objectif est de faire tomber en amour les gens de la Rive-Sud et du Québec au grand complet! »


Chose certaine, Daniel Mongrain et Marc-André Roy ont des projets plein la tête. Ils nous réservent d’autres belles surprises pour l’année à venir. Restez à l’affût!